top
Image Alt

Le secrétaire des petits bonheurs / Processus – espace de création

Le secrétaire des petits bonheurs / Processus – espace de création

« Se mettre en conditions, pour … « 

Je me souviens très bien du conseil de ma professeure de français de première, lorsqu’elle me somma d’écrire là-maintenant-de-suite et que je lui répondis : « oui bah ça vient pas comme ça, hein !  »
(Douce période de l’adolescence <3 )

En vrai, ça peut « venir comme ça ».
Si tu te mets en conditions pour.

Prenons l’exemple du sportif. Avant un match, il se repose, s’entraîne. Il enfile son costume de winner, se regarde dans la glace et y voit un winner, il lui dit dailleurs, il se le dit. Il se rend sur le lieu du combat, et se concentre.
Prenons l’exemple du rendez-vous galant. La veille, on se repose. On s’est renseignée sur la personne intéressante. On choisit notre culotte préférée, on dessine le sourire gentil mais séducteur,  et on s’enveloppe de notre odeur préférée.
L’exemple / astuce du brainstorming ? Si vous avez peur que les idées ne viennent pas, visualisez une cigogne, elle porte un bébé paquet, dans lequel se trouve votre idée. Vous voyez la cigogne rejoindre la terre, et une fois le paquet posé, il s’ouvre, vous découvrez votre idée. Dites la première chose que vous voyez.
La seconde fois, associez les couleurs ou les thèmes de votre brainstorming à cet ensemble.
Par exemple, la cigogne est tatouée, affamée avec un casque de musique sur les oreilles à travers duquel elle écoute un bon rock des années 70. Lorsque le paquet s’ouvrira, vous trouverez plus facilement une idée de plat que pourrait proposer un food truck qui se rend à la prochaine convention de tattoo sur la côté ouest des Etats unis.
Capicho ? Préparation.

On se transforme en nous, mais « prête à … »

J’utilise des actions similaires dans mon processus de création.
Si je veux écrire sur le coup de foudre, je lis. Des tonnes de bouquins, d’essais, je demande des retours d’expériences autour de moi, je me prépare.
Si je veux en faire un gros morceau, je me repose la veille.
Je vais aussi enfler mon jogging cocoon et me faire chauffer un thé. Je vais commencer par de l’automatique pour mettre de côté ce qui pourrait me perturber, fermer la porte, et me concentrer. Je vais peut-être imaginer une cigogne avec une couronne de fleurs sur la tête, et un cœur qui bat à 100 à l’heure.
Les rituels de préparation sont très pratiques d’une part car ils permettent d’éliminer les perturbations. Et d’autre part car ils habituent le corps et créent des réflexes. Qui eux même peuvent raccourcir le temps de préparation.
Alors que les 3 premières fois vous aller avoir besoin d’une matinée pour vous mettre correctement en bonne situation pour créer, au bout de quelques répétitions, des automatismes vont se mettre en place. Des étapes peuvent sauter.
Aujourd’hui, en 10 minutes je suis prête à écrire ou à pailleter, à coudre.

C’est aussi du au fait que j’ai crée des espaces pour chaque activité. J’ai un atelier de couture, et maintenant un « secrétaire des petits bonheurs ».
Il me suffit de m’installer devant pour que tout s’enclenche, le voici :


C’est le meuble blanc au centre, il se trouve dans une pièce calme et lumineuse, ma chambre.

J’y ai mis plein de petites choses qui plaisent à mon œil. De la lumière, des étoiles, de la verdure et du bleu.



Les matières que j’utilise le plus sont à portée de main dans de jolis petits pots récupérées ici ou là.
Et le fouillis occasionnel se cache dans les placards du bas.

Lorsque tout est fermé, c’est sobre. Je n’ai qu’à baisser le plateau qui se transforme en bureau et ouvrir les placards pour m’ouvrir l’esprit. Le secrétaire, c’est vraiment un meuble très, très cool !

Grace à lui, je paillette, j’épingle, je colle, je teste et re-teste.
Et je suis presque sûre que c’est bon pour ma santé 😉

Comments: 1

  • Shana

    reply
    3 avril 2019

    J’aime beaucoup ton blog. Un plaisir de venir flâner sur tes pages. Une belle découverte et un blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésite pas à visiter mon univers « Voyage Onirique » A bientôt.

Leave a Comment