top
a

Without Sidebar

AVANT : Un coin de sa salle à manger déstructuré, incohérent et bordélique et un stock de peintures en vrac dans des cartons. TROUVAILLES : Un buffet ancien, un peu abîmé et très poussiéreux. Une petite série de boites en carton de chez Hema et Maisons du monde. Le tout déniché sur le bon coin pour quelques euros. APRES : Un buffet assorti aux couleurs du reste de la salle à manger, centré sur ce joli mur, proposant un bel espace de rangement pour les loisirs créatifs de la famille. J'ai repeint ce buffet avec de la peinture en bombes. Il a fallut le démonter entièrement, mais je ne voulais pas de traces sur les portes. J'ai tout vernis au vernis marin pour le protéger au max des coups qu'il va se prendre. J'ai repeint les parties en métal à la peinture dorée, et le plateau a été recouvert de tissu blanc à pois noirs, lui aussi recouvert de vernis marin, ainsi ça donne une surface lavable et assez tenace dans le temps. Cette transformation m'aura pris un peu de temps, mais entre l'avant et l'après, il n'y a pas photo ! ;) La petite déco vient de la maison, ou a été chinée. En tout, j'en ai eu pour une

Cette année, je me fais plaisir /slash / je me bouge le popotinou. Mes péripéties  de 2018 m'ont appris pas mal de choses, dont celles-ci : le challenge nous fait avancer de manière très significative, nous nourri grandement d'apprentissages divers, nous apprend de notre propre personne. Et tout ça, ça m'intéresse. Je suis donc parti à la recherche d'un challenge sur mesures. J'ai réfléchis à ce qui me plaisait, et à ce qui e semblait un peu difficile à réaliser. Après quelques soirées et discussions avec des proches, j'ai trouvé : Je vais réaliser une robe par jour, pendant 100 jours. Youha ! Pour moi qui suis l'antithèse de la régularité, répéter une tâche 100 jours de suite, c'est un sacré défi ! Mais c'est aussi passionnant de monter ce projet de A à Z, avec comme seul outil de pression : ma volonté. Je vais m'éclater, c'est certain, et maudire le temps (qui passe, le bougre, toujours trop vite). Je ris déjà de m'imaginer rigoureuse 100 jours de suite. Je n'irais pas jusqu'à citer le "grand rêve", m'enfin, une chouette étape dans cette année, ça oui ! Je suis motivée A.S. : c'est un bon départ pour cette petite idée, non ? Alors, où j'en suis, de ma préparation ? Ce que je

Noël me rend dingue ! J'ai 6 ambiances de Noël différentes, pour 6 pièces de la maison. On a un Noël en coloc, 3 en familles, un entre meufs, plus un premier de l'an. Un brunch de décoration de la maison, et des calendriers de l'avent DIY en pagaille. J'ai mis tout ça dans un retroplan "réaliste". Comme quand je bosse en événementiel. Pareil. Noël c'est mon projet, et j'ai prévenu les gosses : Ici on ne mélange pas les boules rouges avec les guirlandes bleues et on propose son idée de décoration avant de se lancer dans le grand n'importe quoi de l'improvisation. La tyrannie de la loupiote. " - Mamannnnnn ! On peut faire un atelier boule de Noëëëël ? - Une boule comment ? - Bah

Cet été j'ai beaucoup profité de l'île de Ré. Elle est venue à moi par une opportunité de travail, et j'en remercie l'univers encore. Il n'aurait pas pu mieux choisir. Le calme (oui même en pleine saison, lorsque l'on connait des petits coins secrets), les conseils de l'océan et les chansons du vent. Les discours des mouettes et les danses de ces petits oiseaux mignons qui ne se déplacent qu'en bande. Le son du vide, de la vie qu'on apperçoit que si "on prend le temps". Je parle des lapins éclairs, des araignées malignes, des sauterelles tarées, des libellules un peu gauches